C'est le 17 août 1803 ( le 29 Thermidor de l'an XI) que naquit dans une pauvre maison de la rue Notre Dame du Château, celui que les Bergeraçois appelaient Soleil tout court.
Tailleur comme son père, Jean BEAUSOLEIL presque illétré composa ses poèmes en langue française et en langue d'Oc, mais presque tous sont perdus.
Il mourut à 34 ans, et son élégie fût prononcée par JASMIN qui vint sur sa tombe six ans après.
Son souvenir est gardé par les Abeilles Bergeraçoises qui lors du centenaire de sa mort en 1937 avec à leur tête le Majoral Pierre Benoit venu de Perigueux, ont apposé une plaque de marbre sur sa tombe. Elle est toujours entretenue ce qui est réconfortant pour la mémoire de BEAUSOLEIL, dont un boulevard de Bergerac porte le nom.
beau_web8beausoleilweb0
web_beauP1020516webjasmin463