De la rue de la Fonbalquine à la rue des Conférences, c'est tout ce qui reste de l'ancienne rue de la Mirpe qui traversait la rue des Conférences et rejoignait la Place du Docteur CAYLA. C'est la rue du Pont-de-la-Mirpe ( ou plus simplement de la Mirpe.) figurant au n° 39 du plan de 1819, au  numéro 103 du 28 mars 1857 et inchangée le 19 février 1934.

Au cours du XIVème siècle, l'hôtel de la Poule Noire, réputé à Bergerac, était dans cette rue. Le Pont de la Mirpe avait été construit sur le caudeau en 1659. A gauche au n° 10, une porte murée, mutilée dans toute sa partie intérieure, présente les vestiges d'une porte monumentale par laquelle le Duc D 'Epernon fut solennellement introduit en 1649 dans la maison qu'il devait habiter pendant son séjour à Bergerac.

( S R COQ, mongraphie des rues et places de Bergerac. Le livre fut édité en 1970, à cette date d'importants travaux de remise en état du Vieux Bergerac étaient entrepris, et les souvenirs cités ont parfois disparu. Mais que cela ne vous retarde en rien d'aller visiter cette partie de notre vieille ville, sur cette place vous y trouverez de frais ombrages et notre Cyrano, la première statue édifiée, en continuant plus haut vers la Place Pellissière vous verrez le seconde.

W_myrpe_1Wmyrpe_2

Wmirpe_3Wplaque_rue