C'est en effet le 1er janvier 1865 qu'est né à Tuilières, commune de Mouleydier, Albert Claveille. Issu d'un milieu modeste, il se fait remarquer très tôt par ses aptitudes intellectuelles et poursuit après l'école communale de Mouleydier, de brillantes études au Collège Henri IV de Bergerac dont il sera bachelier es-sciences à 15 ans !
En 1880 faute de moyens parentaux lui permettant de poursuivre de longues études il entre aux Ponts et Chaussées de Bergerac et entame dès lors un brillant parcours puisqu'il deviendra Ingénieur après être sorti Major de l' école Nationale des Ponts et Chaussées.
En dordogne, il est le père du barrage de Tuilières ( 1905-1909), il mit aussi en chantier le barrage de Mauzac.
N'oublions pas que nous lui devons aussi l'implantation de la Poudrerie à Bergerac durant la Première Guerre Mondiale ( 1914-1918)
Il a occupé durant cette difficile période de la Grande Guerre, les postes de : Sous-Secrétaire d'Etat aux transports ( il présida aux destinées de la SNCF aussi) et de Ministre des Travaux publics ( 1917-1920).
Revenu au pays, il est élu : Conseiller Municipal, puis Maire de Mouleydier, Conseiller Général puis Sénateur de la Dordogne.
Le 6 septembre 1921 Albert Claveille meurt sans postérité.
Son souvenir est toujours présent, dans notre département des Collèges, des rues portent son nom. Un monument lui est dédié à Bergerac sur la Place de la République.Wclaveill0377Wuilieres800

Un grand merci à G.Lajonie, assistante de conservation à la bibliothèque municipale, fond régional, qui nous a gentiment prêté cette photo d'Albert Claveille.
Le barrage de Tuilières.